Vient de paraître le 23 avril 2017

Image

JACQUES PERRY, BEL ET MOI (roman inédit)

BelVignetteRecto

Louis, vieil écrivain diminué et dépressif, qui vit retiré avec sa jeune épouse Julie, s’approche de ses 90 ans, lorsqu’un jeune admirateur le contacte pour écrire un livre sur lui. Le jeune homme s’installe très vite au domicile du couple, dont il partage la vie. Bel, comme l’a surnommé Louis, entreprend d’interroger son aîné, qu’il a rebaptisé Tom. Très vite, Bel décide de séduire Julie.

Dans cet ultime texte, goguenard et touchant, Jacques Perry, disparu le 23 avril 2016, trouve dans le regard naïf de son jeune avatar la force de se regarder vieillir avec amusement, mais aussi le désir violent de conquérir à travers lui, une dernière fois, la femme qu’il aime.

9791092622300, Collection Vert nuit, 136 pages, 16 €

Né le 15 juin 1921 à Neuilly-sur-Seine, Jacques PERRY est à ce jour l’auteur prolifique de 34 romans, 3 pièces de théâtre et de nombreuses pièces radiophoniques. Il a été récompensé par le Prix Renaudot en 1952 pour L’amour de rien (Julliard), le Prix des libraires en 1966 pour Vie d’un païen (Robert Laffont) et le Prix du Livre Inter en 1976 pour La Ravenala ou l’Arbre du voyageur (Albin-Michel).

BelVignetteVersoDans les années d’après-guerre, ses premiers romans témoignent d’une inspiration assez noire.

Puis, au début des années 60, les trois tomes de Vie d’un païen surgissent comme une joyeuse embellie. Le jeune quadragénaire s’est découvert un soudain appétit pour la vie.

Dès lors, il enchaînera les succès jusqu’au début des années 2000, apparaissant pour beaucoup comme un des écrivains majeurs de la seconde moitié du XXe siècle.

Retiré depuis longtemps dans sa jolie maison de Seine et Marne avec son épouse Katalin, il se tenait à l’écart des mondanités parisiennes et fréquentait plus volontiers depuis toujours ses amis peintres.

Deux articles importants lui ont été récemment consacrés dans la revue ArtPress en 2015 et le journal Le Monde en 2016. Il s’est éteint à son domicile le 23 avril dernier, à l’âge de 95 ans.

PerrySalon

À paraître le 15 mars

JACQUES STERNBERG, VIVRE EN SURVIVANT, DÉMISSION, DÉMERDE, DÉRIVE

VivreVignetteRecto« Quand on m’a demandé de définir mon art de vivre, ou plus exactement de mettre le doigt sur ce qui pouvait passer pour mon « plaisir de vivre » je n’ai pas hésité plus d’une minute avant d’opter pour le superflu, l’inutile, le pas rentable, la vraie gratuité. Parce que le superflu m’a toujours paru le sel de la vie et que seuls les charmes de l’inutile peuvent vous aider à supporter les horreurs de l’indispensable quotidien. »

VivreVignetteVerso

 

 

 

 

Écrivain prolifique, scénariste, anthologiste, journaliste, navigateur à voile et à solex, fondu de jazz et de dessins, ours acariâtre, dragueur impénitent, Jacques Sternberg (1923-2006) est un des très rares maîtres français de l’humour noir, dans la lignée d’un Bierce ou d’un Cioran.

Sternberg1

 

 

9791092622294, Collection Amarante, 216 pages, 18

Vient de paraître

YVES CHARNET, DANS SON REGARD AUX LÈVRES ROUGES

RougeVignetteRecto

 

Tu t’efforçais de ne pas penser à la langue de l’autre. Dans la bouche de ton amante partagée. La plupart du temps tu faisais comme si Romy n’aimait que toi. Tes ficelles de fils unique. Tu te faisais ton cinéma. Prises de vue, prises de guerre. Tu aurais voulu la faire prisonnière. Dans le grand jeu de ta petite vie. Qu’elle ne reparte jamais. Plus jamais. Tu étais piégé. Dans son regard aux lèvres rouges.

979-10-92622-28-7, Collection Vert nuit, 264 pages, 19 €
Distribution SODIS

PortraitSandrine

 

 

 

 

Avec un portrait d’Yves CHARNET réalisé par Sandrine FOLLÈRE  (www.sandrinefollere.com)Charnet@DNguyen_300DPI

 

 

 

 

 

 

Photo : Daniel NGUYEN (https://www.facebook.com/Daniel75003)

Vient de paraître

CÉCILE DELALANDRE, POUPIE LIMPOPO

poupievignetterecto

Le livre
Au beau milieu de son tricotage, Mamicha découvre dans sa laine verte qui fait comme une forêt moelleuse, une petite fille toute mignonne qui s’appelle Poupie Limpopo. Surprise mais curieuse, Mamicha va, de son canapé rouge, suivre les aventures de Poupie sur la planète Câline, «_une planète qui ressemble à une minuscule boule rouge posée comme un bonbon à la tomate au milieu du ciel ». Poupie habite en Doudounie, où les cent habitants habitent sous des arbres. Mais son doux pays va bientôt être envahi par un peuple venu d’ailleurs, les méchants et très bêtes Fesséniens…

L’auteur
Quand elle était enfant, son père la surnommait affectueusement Poupie, une Poupie qui s’imaginait que chaque nuit sa chambre se détachait de la maison pour aller voler dans le ciel sans fin à la recherche d’autres planètes…
Cécile Delalandre écrivait déjà avant de savoir lire et écrire, disant, contant, se chantant des histoires. Puis elle s’est mise à écrire pour de vrai… vers 10 ans. Depuis, elle n’a jamais cessé d’effeuiller des mots, des poèmes, des nouvelles (« Tess et Raoul, précédé de Breuilles », Éditions Le Bateau Ivre) , des contes pour enfants, des textes de chanson, comme Rio Negro et Marie-Louise pour Julien Clerc (« Double Enfance », 2005).

Illustré par Georges Grammat

9791092622263, Collection Mousse, 100 pages, 13 illustrations couleur, 18 €
9791092622270, Ebook (tous formats), 10 €

Vient de paraître

falaisesvignettegfGILBERT PINNA, PEUT-ÊTRE DES FALAISES

Une traversée graphique et littéraire portée par les embruns des mers et des océans, qui trouve refuge dans les chambres, dans les loges, dans les jardins, au creux des fauteuils, dans les pages des livres, du côté de Duras, de Camus, de Kafka, de Michaux. « Peut-être des falaises », par-delà la tension des mots, comme une rupture abrupte du trait, l’éventualité simple et sèche des choses jusqu’à leur irréductible vertige.

Né en 1962 à Marseille, Gilbert Pinna dessine depuis toujours. Il a enseigné la philosophie et se demande encore ce qu’est une image. Il écrit aussi, hanté notamment par les œuvres de Sartre, Camus, Duras et Kafka.

Le livre paraît simultanément en édition courante (collection Noir aube), en édition de luxe, reliée, grand format (collection Titane) et en édition numérique :

Éditions Le Bateau Ivre, 80 pages, papier photo, 29 illustrations

9791092622232, Collection Noir aube, 16 €
9791092622249, Collection Titane, 43 €
9791092622256, Ebook (tous formats), 10 €

En librairie (distribution SODIS) et sur le présent site.

 

Yannick KUJAWA, Elle dit,

Vient de paraître le 3 octobre :

Une cité minière du nord de la France. Une femme nous invite dans sa cuisine autour d’un café, comme cela se fait. Elle parle de ses origines polonaises, de son père, elle l’a perdu jeune, de son mari. Elle évoque ses bonheurs, sa solitude, les fantômes du passé.

« Henri était gai, il chantait tout le temps, comme mon père. Comme lui il avait de belles mains, et longues, et bronzées. Comme mon fils. Car il a les mains de son père et de son grand-père. Ses mains, on peut dire que ce sont un peu les leurs. »

Après Sommes, Yannick Kujawa continue d’explorer l’histoire familiale. Un roman mené avec économie et retenue.

9791092622218, Collection Vert Nuit, 160 pages, 16 €

Distribution en librairie : SODIS

Hors Concours, un prix pour l’édition… qui n’a pas de prix !

Le Bateau Ivre, la Ville Brûle, la Lampe de Chevet, la Clé à Molette, le Castor Astral, le Murmure, Au-delà du Raisonnable… Ils s’enflamment pour des auteurs inconnus, publient des livres étonnants, passionnants, parfois improbables. Ils occupent une place indispensable dans le paysage littéraire, mais restent parfois invisibles – appliqués qu’ils sont à se trouver précisément là où on ne les attend pas. Ils publient des textes pour la beauté des mots.

Gaëlle Bohé, fondatrice du Prix Hors Concours

Début de la Préface au catalogue d’extraits des 50 ouvrages sélectionnés, soumis au vote de 300 professionnels du livre (libraires, bibliothécaires et autres).

Les Éditions Le Bateau Ivre ont été sélectionnées pour le livre de Cécile Delalandre, Tess et Raoul, précédé de Breuilles.

Nos livres sont en vente sur commande dans toutes les librairies
(distribution Générale Librest)
ainsi que sur internet, sur le site :
http://www.lalibrairie.com/tous-les-livreOuestFrance2.12.15s/editeurs/editions-le-bateau-ivre.html

 

Prix Hors Concours 2016, Le prix de l’édition qui n’a pas de prix

Image

Les Éditions Le Bateau ivre ont été sélectionnées par l’Académie Hors Concours pour le livre de Cécile Delalandre, Tess et Raoul, précédé de Breuilles en vue de sa participation au Prix HORS CONCOURS 2016.

À découvrir sur BABELIO, l’un des nombreux partenaires du Prix Hors Concours, les 50 auteurs et éditeurs indépendants sélectionnés.

HorsConcours 

Le prix Hors Concours est construit sur le modèle des grands prix littéraires tout en proposant une structuration originale. Il propose une porte d’entrée vers les auteurs de l’édition indépendante. Construit en trois temps, il permet à l’interprofession de découvrir l’actualité de l’édition indépendante. Il promeut les meilleurs titres sur les réseaux sociaux, en librairies et en bibliothèques. Il permet enfin au grand public de découvrir une sélection qualitative des auteurs publiés dans l’année.

1. La sélection

• Juin 2016 : Les extraits des titres des auteurs en compétitions, issus des catalogues d’autant d’éditeurs indépendants (chaque éditeur propose un titre), sont compilés dans un catalogue collectif.

Ce catalogue est envoyé à 300 professionnels du livre (libraires, bibliothécaires, auteurs et éditeurs non-participants, institutions du livre).

À partir de ces extraits, ces professionnels opèrent une pré-sélection de 8 titres.

• 3 octobre 2016 : Cette sélection est dévoilée dans une conférence de presse à la Société des Gens de Lettres, en présence des participants et des partenaires. Les extraits des 8 titres finalistes sont lus par leurs auteurs.

2. Promotion des 8 finalistes

10 octobre au 10 novembre 2016 : Ces lectures sont diffusées sur les différents supports de communication du prix Hors Concours et de ses partenaires. Des lectures en librairies et bibliothèques pourront être organisées.

3. Désignation du lauréat, remise du prix

10 novembre 2016 : Le jury composé de journalistes littéraires se réunit et délibère en huis clos. À partir des textes complets, il désigne l’auteur lauréat.

Une soirée de remise du prix est organisée en présence de la presse et de l’ensemble des participants. L’Académie Hors Concours et ses partenaires remettent le prix, et sa dotation, à l’auteur lauréat.

L’auteur est invité à promouvoir son titre à l’occasion de Livre Paris.

Il est le parrain du prix Hors Concours 2017.

Vient de paraître

Prophétie2RectoVignette150La suite de la grande saga pour la jeunesse : Les Vagabonds de l’outre-monde.

MATHIEU POMMIER, La Prophétie de l’arbre creux, tome 2, Le troublant secret des Sylphes

Arrivée chez les Sylphes après un long périple, Nine apprend à vivre comme elles. Elle reçoit même leur légende, en signe de son appartenance à la colonie. Elle s’accommode très bien de sa nouvelle vie à 20 mètres au-dessus du sol : tout est nouveau, différent et merveilleux !
Myriade, elle, est mise à l’écart et doit ruser pour partager quelques rares moments avec son amie. Mais tout semble un peu trop parfait dans le monde des Sylphes… Enhardie par sa complicité avec Myriade, Nine commence à enfreindre les règles et découvre, bien malgré elle, l’étonnant secret des Sylphes. Pan qui rode n’est peut-être pas étranger à tout ceci…

9791092622201, Collection Mousse, 152 pages, 16 euros.