À paraître le 15 décembre 2017

FRANÇOISE SOLDANI, LA VOIX DES FEMMES

Olympe de Gouges, Hubertine Auclert, Marguerite Durand, Madeleine Pelletier,

La citoyenneté politique des femmes en France, textes fondateurs (nouvelle édition)

VoixVignetteRecto150A l’heure où les enjeux sur la parité font encore débat, ce livre invite à réfléchir sur les raisons qui ont si longtemps exclu les femmes de la sphère publique et que ne saurait expliquer le seul contexte politique ou social. En faisant référence aux travaux de Pierre Rosanvallon sur la démocratie universaliste ou de Geneviève Fraisse sur la démocratie exclusive, Françoise Soldani ouvre d’intéressantes perspectives sur les rapports entre genre et sexe.

(Yannick RESCH, Préface)

9791092622379, Collection Amarante 144 pages, 16 , distribution Sodis

Vient de paraître

Image

Yann MADÉ, Valérie BARRAL, Thierry PAILLARD, Farces romainesFarcesVignetteRecto

Dans cette pièce jubilatoire, destinée tant aux petits qu’aux grands, Valérie BARRAL et Thierry PAILLARD mettent en scène avec humour et fantaisie, mais avec un respect scrupuleux de la vérité historique, plusieurs tableaux de la vie quotidienne romaine.

Yann MADÉ s’en est librement inspiré dans une bande dessinée savoureuse qui ouvre le bal.

À l’intention des enseignants, de leurs jeunes têtes blondes et même des plus chenus, de nombreuses notes explicatives et un cahier pédagogique complètent l’ensemble.

9791092622362, Collection Titane, 144 pages, 20 €
distribution Sodis

Vient de paraître

Image

CÉCILE DELALANDRE, TESS ET RAOUL, précédé de BREUILLES

(nouvelle éditionTessVignRecto)

Ne lisez pas Tess et Raoul. Jamais. Ça vous ferait trop mal. C’est un poison violent. Parce que, forcément, vous vous diriez : « C’est comme ça que je veux être aimé ! » Et ça vous rendrait fou. À hurler. À la lune. Née de l’oreille de Rabelais, des suites de la rencontre fortuite sur une table de dissection de Kafka avec Lautréamont, fiancée d’un pirate nommé Boris Vian, Cécile Delalandre vous enroulera dans sa langue aussi sûrement qu’une lame de fonds qui charrie toutes les tripes du monde. À consommer sans modération comme un single de 18 ans au fond d’un rade enfumé.

CécileTess

9791092622133, Collection Bleu Soleil

112 pages, 16 , distribution Sodis

Vient de paraître le 2 novembre

HANS LIMON, DÉCHIRANCE

DéchiranceVignetteRecto

Il est des hommes de 32 ans, qui semblent avoir mille ans. Traversés par des mots comme par le souffle du vent, ou la force de l’onde. Parfois avec violence. Souvent avec lyrisme. Et même avec emphase. Écriture d’un autre temps qui se moque des tendances.
Hans Limon est un écrivain, un auteur dramatique au sens premier du terme. Qu’on lit comme en apnée. En suivant sa respiration haletante, avec un irrépressible besoin d’expi(r)er. Son inspiration profonde accouche d’une langue viscérale, charnelle, liquide ; à la limite du supportable, de la déchirure, comme toute souffrance vécue, imprimée dans le corps et dans l’âme. (Jeanne-Valérie Held)

Préface de Olivier Steiner

9791092622348, Collection Vert Nuit, 344 pages, 22 €DéchiranceVignetteVerso, distribution Sodis

Vient de paraître


ALEXANDRE VIALATTE, Étrangers de Paris (chroniques inédites)

Avec des illustrations originales de Claude-Henri Fournerie
Avant-propos de Camille Lestienne

VialatteVignetteRectoEn 1932, Le Figaro commande une série de chroniques à Alexandre Vialatte. Le jeune journaliste, écrivain et traducteur de Kafka, va rendre visite aux communautés indiennes, arabes, russes et chinoises pour écrire ces « Étrangers de Paris », qui paraîtront de décembre à mars de l’année suivante.
Avec la fantaisie dont il fera preuve, 20 ans plus tard, dans ses chroniques pour le journal La Montagne, il fait un récit savoureux de ses rencontres. Et si le jeune chroniqueur ne s’affranchit pas de tous les stéréotypes de son époque, il s’attache avec délicatesse à retourner les préjugés.

Vialatte9791092622331, Collection Bleu soleil, 64 pages, 7 illustrations, 10 euros

Distribution SODIS


					

Vient de paraître

9791092622324

 

Une traversée graphique et littéraire portée par les embruns des mers et des océans, qui trouve refuge dans les chambres, dans les loges, dans les jardins, au creux des fauteuils, dans les pages des livres, du côté de Duras, de Camus, de Kafka, de Michaux. « Peut-être des falaises », par-delà la tension des mots, comme une rupture abrupte du trait, l’éventualité simple et sèche des choses jusqu’à leur irréductible vertige.

Né en 1962 à Marseille, Gilbert Pinna dessine depuis toujours. Il a enseigné la philosophie et se demande encore ce qu’est une image. Il écrit aussi, hanté notamment par les œuvres de Sartre, Camus, Duras et Kafka.

Nouvelle édition grand format broché, 80 pages, papier photo, 29 illustrations.
9791092622324, collection Titane, 25 euros

Dans toutes les librairies, sur commande (distribution Sodis), ainsi que sur ce site, à la rubrique « catalogue ».

Vient de paraître

THIERRY PAILLARD, L’OGRE QUI MANGEAIT LES RÊVES

Conte pour enfants (à partir de 4 ans),

illustré par ANOUCHKOgreVignetteRectoA DESSEILLES

Quand un ogre glouton dévore les rêves naissants de la liberté, de l’égalité et de la fraternité, cela ne prédit rien de bon.

Sa poupée de chiffon tente de les sauver du désastre.

Un conte cruel en chansons, sorti d’une malle de voyage.

Collection Mousse, 48 pages, 20 illustrations couleur, format 21X21, 16 € 9791092622317, distribution SODIS

Vient de paraître le 23 avril 2017

Image

JACQUES PERRY, BEL ET MOI (roman inédit)

BelVignetteRecto

Louis, vieil écrivain diminué et dépressif, qui vit retiré avec sa jeune épouse Julie, s’approche de ses 90 ans, lorsqu’un jeune admirateur le contacte pour écrire un livre sur lui. Le jeune homme s’installe très vite au domicile du couple, dont il partage la vie. Bel, comme l’a surnommé Louis, entreprend d’interroger son aîné, qu’il a rebaptisé Tom. Très vite, Bel décide de séduire Julie.

Dans cet ultime texte, goguenard et touchant, Jacques Perry, disparu le 23 avril 2016, trouve dans le regard naïf de son jeune avatar la force de se regarder vieillir avec amusement, mais aussi le désir violent de conquérir à travers lui, une dernière fois, la femme qu’il aime.

9791092622300, Collection Vert nuit, 136 pages, 16 €

Né le 15 juin 1921 à Neuilly-sur-Seine, Jacques PERRY est à ce jour l’auteur prolifique de 34 romans, 3 pièces de théâtre et de nombreuses pièces radiophoniques. Il a été récompensé par le Prix Renaudot en 1952 pour L’amour de rien (Julliard), le Prix des libraires en 1966 pour Vie d’un païen (Robert Laffont) et le Prix du Livre Inter en 1976 pour La Ravenala ou l’Arbre du voyageur (Albin-Michel).

BelVignetteVersoDans les années d’après-guerre, ses premiers romans témoignent d’une inspiration assez noire.

Puis, au début des années 60, les trois tomes de Vie d’un païen surgissent comme une joyeuse embellie. Le jeune quadragénaire s’est découvert un soudain appétit pour la vie.

Dès lors, il enchaînera les succès jusqu’au début des années 2000, apparaissant pour beaucoup comme un des écrivains majeurs de la seconde moitié du XXe siècle.

Retiré depuis longtemps dans sa jolie maison de Seine et Marne avec son épouse Katalin, il se tenait à l’écart des mondanités parisiennes et fréquentait plus volontiers depuis toujours ses amis peintres.

Deux articles importants lui ont été récemment consacrés dans la revue ArtPress en 2015 et le journal Le Monde en 2016. Il s’est éteint à son domicile le 23 avril dernier, à l’âge de 95 ans.

PerrySalon

À paraître le 15 mars

JACQUES STERNBERG, VIVRE EN SURVIVANT, DÉMISSION, DÉMERDE, DÉRIVE

VivreVignetteRecto« Quand on m’a demandé de définir mon art de vivre, ou plus exactement de mettre le doigt sur ce qui pouvait passer pour mon « plaisir de vivre » je n’ai pas hésité plus d’une minute avant d’opter pour le superflu, l’inutile, le pas rentable, la vraie gratuité. Parce que le superflu m’a toujours paru le sel de la vie et que seuls les charmes de l’inutile peuvent vous aider à supporter les horreurs de l’indispensable quotidien. »

VivreVignetteVerso

 

 

 

 

Écrivain prolifique, scénariste, anthologiste, journaliste, navigateur à voile et à solex, fondu de jazz et de dessins, ours acariâtre, dragueur impénitent, Jacques Sternberg (1923-2006) est un des très rares maîtres français de l’humour noir, dans la lignée d’un Bierce ou d’un Cioran.

Sternberg1

 

 

9791092622294, Collection Amarante, 216 pages, 18

Vient de paraître

YVES CHARNET, DANS SON REGARD AUX LÈVRES ROUGES

RougeVignetteRecto

 

Tu t’efforçais de ne pas penser à la langue de l’autre. Dans la bouche de ton amante partagée. La plupart du temps tu faisais comme si Romy n’aimait que toi. Tes ficelles de fils unique. Tu te faisais ton cinéma. Prises de vue, prises de guerre. Tu aurais voulu la faire prisonnière. Dans le grand jeu de ta petite vie. Qu’elle ne reparte jamais. Plus jamais. Tu étais piégé. Dans son regard aux lèvres rouges.

979-10-92622-28-7, Collection Vert nuit, 264 pages, 19 €
Distribution SODIS

PortraitSandrine

 

 

 

 

Avec un portrait d’Yves CHARNET réalisé par Sandrine FOLLÈRE  (www.sandrinefollere.com)Charnet@DNguyen_300DPI

 

 

 

 

 

 

Photo : Daniel NGUYEN (https://www.facebook.com/Daniel75003)