Vient de paraitre : Anatole France, L’Église et la République

Leglise1

Réédité en 1964 par Jean-François Revel dans la célèbre collection « Libertés » de Jean-Jacques Pauvert, ce texte était devenu introuvable.

Nous l’avons complété par de nombreuses annotations, qui viennent s’ajouter à celles de l’auteur pour permettre au lecteur de ne pas être gêné dans sa progression par certains termes spécifiques ou les noms de personnalités injustement tombées dans l’oubli (171 notes en tout).

Ce ne sont le plus souvent que des indications sommaires, mais qui peuvent donner envie aux plus jeunes d’en savoir un peu plus sur ces hommes, dont les noms ornent les rues de toutes les communes de France, parce qu’entre 1870 et 1914, poursuivant l’œuvre de la Révolution française et annonçant celle du Conseil national de la Résistance, ils ont élaboré les principes fondamentaux de notre République.

Nous avons ajouté en fin de volume quelques repères chronologiques, extraits de l’intéressante notice rédigée sur le site internet de l’Assemblée national.

Ce livre, peut être commandé par les libraires, aux conditions habituelles, 24 h après leur inscription préalable sur ce site.

Dès aujourd’hui, dans toutes les bonnes librairies

 

FBLEglise

Dans L’Église et la République, Anatole France évoque ainsi l’affaire Dreyfus :

« A son origine, on trouve les antisémites qui travaillaient depuis quelque temps la France paisible. Et qu’il se soit rencontré, par des temps calmes, chez un peuple aimable et tolérant, des hommes pour réveiller les vieilles haines de races et fomenter des guerres de religion, ce serait un sujet d’étonnement, si l’on ne savait d’où venaient ces hommes et si l’on ne reconnaissait en eux des missionnaires de l’Église romaine. Aux antisémites se joignit bientôt un parti nombreux, le parti Noir, qui, dans les salons, dans les faubourgs, dans les campagnes, semait des bruits sinistres, soufflait des nouvelles alarmantes, parlait de complot et de trahison, inquiétait le peuple dans son patriotisme, le troublait dans sa sécurité, l’imbibait longuement de colère et de peur. Il ne se montrait pas encore au grand jour et formait dans l’ombre une masse immense et confuse, où l’on devinait comme une ressemblance avec les frocs cuirassés des moines de la Ligue. Mais, quand il eut rallié toutes les forces de la contre-révolution, attiré les innombrables mécontents de la République, soulevé enfin devant lui tout ce qu’un coup de vent de l’opinion peut emporter de poussière humaine, il dressa son front immense et bigarré, et prit le nom brillant de Nationalisme. »

LE SITE, MODE D’EMPLOI

Bienvenue sur ce site à nos amis LIBRAIRES.

Nous sommes bien conscients que nous leur demandons (très provisoirement) un effort particulier pour commander nos livres. En effet, il est bien évident que nous ne trouverons pas de diffuseur-distributeur avant d’avoir publier plusieurs ouvrages. Et il en va de même pour être référencé sur une base de donnée comme Électre. Comme il arrive souvent, il nous faut prouver le mouvement en marchant.

En attendant, nous vous demandons, dans un premier temps, de vous inscrire, en remplissant le premier formulaire, mais aussi le second, (nom et adresse de la librairie), le plus important, parce qu’il nous permettra de vous identifier comme professionnel.

Dans un délai maximum de 24 heures, il vous sera dès lors possible d’accéder aux informations qui vous sont réservées et passer votre commande aux conditions habituelles de la profession.

Bien sûr, il faut aussi que nos publications vous intéressent. Nous vous remercions pour toutes les remarques que vous voudrez nous adresser à cet égard.

N.B. : Les particuliers sont, a priori, invités à se procurer les ouvrages qui les intéressent chez leur libraire, qui pourra les commander. Toutefois, dans les cas isolés, où le lecteur habite trop loin d’une librairie ou ne peut se déplacer, nous acceptons, par exception, de vendre aux particuliers au prix public.