Vient de paraître

CÉCILE DELALANDRE, POUPIE LIMPOPO

poupievignetterecto

Le livre
Au beau milieu de son tricotage, Mamicha découvre dans sa laine verte qui fait comme une forêt moelleuse, une petite fille toute mignonne qui s’appelle Poupie Limpopo. Surprise mais curieuse, Mamicha va, de son canapé rouge, suivre les aventures de Poupie sur la planète Câline, «_une planète qui ressemble à une minuscule boule rouge posée comme un bonbon à la tomate au milieu du ciel ». Poupie habite en Doudounie, où les cent habitants habitent sous des arbres. Mais son doux pays va bientôt être envahi par un peuple venu d’ailleurs, les méchants et très bêtes Fesséniens…

L’auteur
Quand elle était enfant, son père la surnommait affectueusement Poupie, une Poupie qui s’imaginait que chaque nuit sa chambre se détachait de la maison pour aller voler dans le ciel sans fin à la recherche d’autres planètes…
Cécile Delalandre écrivait déjà avant de savoir lire et écrire, disant, contant, se chantant des histoires. Puis elle s’est mise à écrire pour de vrai… vers 10 ans. Depuis, elle n’a jamais cessé d’effeuiller des mots, des poèmes, des nouvelles (« Tess et Raoul, précédé de Breuilles », Éditions Le Bateau Ivre) , des contes pour enfants, des textes de chanson, comme Rio Negro et Marie-Louise pour Julien Clerc (« Double Enfance », 2005).

Illustré par Georges Grammat

9791092622263, Collection Mousse, 100 pages, 13 illustrations couleur, 18 €
9791092622270, Ebook (tous formats), 10 €

Vient de paraître

falaisesvignettegfGILBERT PINNA, PEUT-ÊTRE DES FALAISES

Une traversée graphique et littéraire portée par les embruns des mers et des océans, qui trouve refuge dans les chambres, dans les loges, dans les jardins, au creux des fauteuils, dans les pages des livres, du côté de Duras, de Camus, de Kafka, de Michaux. « Peut-être des falaises », par-delà la tension des mots, comme une rupture abrupte du trait, l’éventualité simple et sèche des choses jusqu’à leur irréductible vertige.

Né en 1962 à Marseille, Gilbert Pinna dessine depuis toujours. Il a enseigné la philosophie et se demande encore ce qu’est une image. Il écrit aussi, hanté notamment par les œuvres de Sartre, Camus, Duras et Kafka.

Le livre paraît simultanément en édition courante (collection Noir aube), en édition de luxe, reliée, grand format (collection Titane) et en édition numérique :

Éditions Le Bateau Ivre, 80 pages, papier photo, 29 illustrations

9791092622232, Collection Noir aube, 16 €
9791092622249, Collection Titane, 43 €
9791092622256, Ebook (tous formats), 10 €

En librairie (distribution SODIS) et sur le présent site.